dimanche 26 janvier 2014

Quelle suite à la Présidence de Robert CADALBERT ?

Communiqué de l'UDI de Saint Quentin En Yvelines: 

Le Président CADALBERT, lors de ses vœux, nous a annoncé sa décision, en cas de reconduction de la majorité socialo-communiste sortante, de ne pas briguer un nouveau mandat après 16 ans à la tête de Saint Quentin en Yvelines. 
Nous n'avons jamais partagé les orientations politiques générales qu'il a mises en œuvre sur notre territoire, mais nous saluons à cette occasion son esprit d’ouverture qui a permis la mise en place de bon nombre de projets concertés avec son opposition.
Lorsque l’on regarde l’histoire politique de notre territoire, la gauche a la main mise sur notre communauté d'agglomération depuis la création du SCAAN/SAN, puis de sa transformation en CA en 2003. Soit plus de 35 ans d’un pouvoir sans interruption. 
Nous sommes en droit de nous poser aujourd’hui la question de l’usure du temps et du renouvellement des idées. Pour preuve, bien des grands projets de ces dernières années l’ont été à l’initiative de l’opposition et avalisés par le président sortant (pacte financier, vélodrome, université de médecine, …).
Dans le cas où la majorité sortante serait reconduite à l’issue du scrutin de mars, le départ du Président Cadalbert sur fond de manœuvres de la gauche du PS pour placer une fidèle de Monsieur le Ministre Benoit Hamon, ôte de manière certaine toute garantie que ce mode de fonctionnement perdurera. 
Au contraire, il fait craindre que la nouvelle équipe n'impose un mode de débat plus politique et sectaire, mettant un coup d’arrêt à la recherche de solutions acceptables et acceptées pour le bien de tous et l’avenir de notre territoire.


Le groupe UDI de Saint Quentin en Yvelines est convaincu que le temps est venu pour notre communauté d'agglomération de changer de majorité. 

Cette nouvelle majorité permettra d’apporter un dynamisme et des idées novatrices pour Saint Quentin en Yvelines, tout en travaillant à la résorption de l'endettement considérable de la CASQY. 
Ce changement bénéficiera à tous les Saint-Quentinois, dans le cadre d'un dialogue ouvert, avec une concertation entre les différentes composantes et cela bien au-delà des considérations politiciennes des partis.

Communiqué signé : Rodolphe BARRY, Kevin BROOKES, Philippe BRUNEEL, Marie-Pascale CARON, Christine DANG, Jean-Pierre DEPONDT, Laurent MAZAURY, Sylvain PICHON, Jean Pierre PLUYAUD, Lionel VILLERS.
Enregistrer un commentaire