samedi 4 novembre 2017

Nouvelle Emission PAR78 sur TV78 retour sur le 1er open de Golf TV78/SQY

Retour sur le 1er open de Golf TV78/SQY dans le sommaire de l’émission PAR 78 de TV78 du 3 novembre 2017, présentée par Patrice Carmouze :

 – L’invité : Christopher Baldelli , président de RTL (entretien tourné au golf de Saint-Nom la Bretèche)

– Découverte : le golf national vu par le photographe Claude Rodriguez

– Focus : retour sur l’open TV78 avec Laurent Mazaury – directeur de tv78, et Yves Dang – sponsor de la compétition 


– Technique : le conseil du pro

dimanche 8 octobre 2017

OPEN DE GOLF TV 78 /SQY : Inscrivez-vous vite !!!

Bientôt notre premier Open de Golf TV78/SQY ouvert à tous au Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines: Le 20 OCTOBRE 2017. 



Le 20 octobre, TV78 vous propose de participer à son premier open de golf.

Cette initiative s’inscrit dans la logique de l’émission PAR78, consacrée au golf dans les Yvelines, et animée par Patrice Carmouze. Vous pourrez d’ailleurs vous mesurer à ce dernier, aussi efficace avec son club qu’avec un micro.
La compétition se passe en scramble : vous jouez en équipe de deux et seul le meilleur score compte pour la compétition.


Les débutants peuvent également découvrir ce sport à travers des initiations proposées par la FFG.
Vous êtes donc bienvenus quel que soit votre niveau !
Attention les places sont limitées !

Inscrivez-vous sur le site du Golf National.
Toute la journée, des ateliers d’initiation sont également proposés pour découvrir le golf.


mardi 15 août 2017

Pourquoi je souhaite mettre ma conviction et mon expertise au service des Elus des Yvelines et de tous les concitoyens au Sénat :

Les Yvelinois que nous sommes doivent comprendre et entendre que l’élection Sénatoriale est fondamentale, pour notre avenir et celui de nos enfants, au cœur d’une Europe dont les Métropoles sont en compétition en son sein, mais également avec le reste du monde. Nous devons faire entendre la voix des élus des Yvelines au sein de la République, pour une réelle prise en compte des besoins des communes et des territoires qui le composent, que nos territoires soient ruraux ou urbanisés.

Les Yvelines doivent se mettre debout après ces longues années de léthargies et après tant d’années d’immobilisme qui nous ont entrainé vers le chômage, la baisse de notre qualité de vie, la dégradation de notre attractivité, bref vers un recul sans précédent des valeurs pourtant essentielles de notre beau et dynamique territoire.

Nous devons ensemble montrer au Sénat, et témoigner de notre attachement aux valeurs que nous partageons : la liberté, la justice, la sécurité, la fraternité... Ces valeurs républicaines qui fondent notre engagement politique, je m’engage à les défendre avec conviction, courage et détermination. Empêchons l’État de se décharger sans contrepartie de ses responsabilités sur les collectivités locales. Au sein de ce “Grand Conseil des communes de France” qu’est le Sénat, nous saurons lutter contre cette “recentralisation” et prendrons des initiatives pour relancer la décentralisation financée. Nous bénéficions dans les Yvelines d’un tissu d’entreprises performantes et hors normes. Il convient de créer un environnement favorable pour assurer leur pérennité et leur développement et donc créer des emplois. Travaillons à renforcer ces atouts et à accroître l’influence des Yvelines.
Le monde rural a été durement touché par les multiples crises qui ont frappé l’agriculture. Je pèserai de tout mon poids dans l’élaboration d’une nouvelle politique agricole et défendrai les nécessaires solidarités entre villes et campagnes particulièrement flagrantes et essentielles dans notre département.

Défendre les valeurs de la République, travailler à l’avenir de nos communes, favoriser l’environnement économique et l’aménagement du territoire, redonner confiance au monde rural : Ensemble, unissons nos forces pour rendre encore plus dynamique et attractif notre département.

Une volonté et une stratégie communes marqueront notre souci d’une concertation étroite et permanente avec l’ensemble des élus du département. Je prends l’engagement de vous informer pleinement de mon action, en toute transparence. Vous pourrez compter sur un élu pleinement engagé à votre service, déterminés à défendre les Yvelines et ses communes.
Nous pouvons, et devons, nous saisir du problème des Transports, de leur vieillissement, de leur inadéquation par rapport à nos attentes, de leur mauvaise organisation, de leur inadaptation à notre géographie des déplacements modernes, car nous ne pouvons pas nous contenter de laisser la gestion des Transports à la Région Ile de France sans peser sur les décisions essentielles pour nos territoires qui les concernent.

Tout cela est possible et il en va de notre responsabilité.

Le Sénat sert à cela : défendre et représenter les territoires et leur élus locaux pour mieux représenter les habitants et bâtir le futur, donner à nos villes une meilleure compétitivité, tout en respectant ses spécificités et ses territoires, loin des projets centraux parisien et administratifs qui méconnaissent les habitants, privilégiant les idées « toute faite » sorties du cerveau de quelques technocrates déshumanisés.

Ancré dans mon territoire depuis de nombreuses années, fort d’une expertise fine des dossiers liés aux questions des transports, de la culture, des sports, maîtrisant parfaitement les enjeux liés aux évolutions des intercommunalités, décentralisateur, européen convaincu, je serais fier et heureux de porter les couleurs de mon parti, l’UDI, pour incarner aux prochaines élections Sénatoriales cette nouvelle génération d’élus attendue par nos concitoyens : des élus exemplaires, sincères, intègres, compétents, volontaires et à l’écoute.

Dans un paysage politique en crise, ou d’aucuns jouent avec le feu nourrissant la tentation des extrêmes, alors que les Français se désespèrent de leur classe politique, je suis certain que nous UDI, riches de nos valeurs, pouvons incarner mieux que personne cette exemplarité, cette sincérité, cette compétence, ce volontarisme, mais aussi l’écoute de nos élus locaux et de tous nos concitoyens.


Je suis prêt à me mettre au travail, à vos côtés dès demain, pour faire du Sénat, à nouveau, le premier représentant des territoires Français au sein de l’’Europe.

mercredi 9 août 2017

Plaidoyer pour une liste UDI aux élections sénatoriales dans les YVELINES en 2017

Notre engagement passionné pour notre Département, les Yvelines et pour mieux le représenter au Sénat, impose une candidature d'Elus UDI, représentant tous les habitants du département, aux élections Sénatoriales de septembre 2017.

Nous devons représenter nos concitoyens et leurs élus au sein de cette noble Assemblée pour renforcer encore son dynamisme, trop souvent ténu.

En effet notre département et ses représentants que nous sommes, les élus locaux, ont besoin et méritent d’être plus entendus, et surtout écoutés, à Paris, au Sénat, pour mieux repartir de l’avant, pour le bien de tous ses habitants et de ses territoires ruraux, comme urbains, souvent en grande difficulté.

C’est à cette tâche que je souhaite que nous, les élus de l'UDI, nous nous consacrions, car je peux chaque jour, dans mon travail professionnel en Île de France, au sein de mon entreprise, comme dans l’exercice de mes  mandats locaux pour ma ville d’Elancourt, comme pour ma Communauté d’Agglomération, Saint Quentin en Yvelines, constater le peu d’attention que le Sénat accorde trop souvent à la résolution des problèmes du quotidien des habitants des Yvelines, pourtant préoccupations de tous les jours pour nous les élus locaux de notre beau département et de ses villes.

Mieux porter la voix de nos territoires Yvelinois, à la fois ruraux et urbains, au Sénat est possible, et pour y arriver notre volonté de faire, nous les élus UDI, et d’agir, sont nos meilleurs atouts et notre expérience du terrain une chance pour notre Département et pour tous ses habitants.

Ancré dans mon territoire depuis de nombreuses années, après être né à Pantin, avoir vécu 18 ans à Paris et depuis 1990 à Saint Quentin en Yvelines (à Guyancourt puis à Élancourt, depuis l’an 2000), fort d’une expertise fine des dossiers liés aux questions des transports, de la culture, des sports, de l’environnement et de la communication, maîtrisant parfaitement les enjeux liés aux évolutions des intercommunalités, je serais fier et heureux de porter les couleurs de mon parti, l’UDI, pour incarner aux prochaines élections Sénatoriales cette nouvelle génération d’élus, attendue par nos concitoyens : des élus exemplaires, sincères, intègres, compétents, volontaires et à l’écoute.

C’est dans un paysage politique pourtant en crise, que je suis certain que nous UDI, riches de nos valeurs humanistes, pouvons incarner mieux que personne cette exemplarité, cette sincérité, cette compétence, ce volontarisme, mais aussi l’écoute de nos concitoyens à travers leurs élus locaux.

Je suis prêt à me mettre au travail, aux coté de tous les élus qui le voudront, dès demain pour faire du Sénat, grâce à nos territoires, à notre Département les Yvelines et à notre région, l’île de France, à nouveau, la première institution représentative de notre République.

samedi 4 mars 2017

Je vous fais visiter notre église du Xeme siècle l'église Saint Médard à Elancourt

Le saviez-vous ? :
Notre église, Saint Médard, est un vrai patrimoine historique à elle seule, qui nous raconte la vie et l’histoire de notre belle ville, ancrée dans l'histoire de la France mais toujours tournée vers l’avenir, forte de ses valeurs qui nous viennent du passé et tendent vers l'avenir.
Faites la visite en image avec mes commentaires et TV FIL 78 La Chaîne des Yvelines :


Dédiée à saint Médard, évêque de Noyon et de Tournai, la construction de notre église de style roman primitif commence par le chœur au Xe siècle et s’achève au XIIe siècle, sans doute grâce au soutien des Templiers de La Villedieu (autre lieu historique de notre ville, la Commanderie de la Villedieu qui est l'œuvre de ces mêmes templiers).
Le vaisseau de notre église est composé de trois parties, chacune étant séparée de deux marches : l'avant-chœur, le chœur et la nef. 
Cette dernière est couverte d'une voûte à sept pans, lambrissée lors d'une restauration au XVIIe siècle. 
L'avant-chœur possède une voûte d'arête simple de style roman primitif, percée d'une large ouverture permettant la communication avec le clocher qui symbolise l'union entre le ciel et la terre. 
Le chœur est couvert d'une voûte d'arêtes nervurées s'appuyant sur quatre colonnes, dont les chapiteaux sont ornés de motifs présentant une grande similitude avec la décoration templière.

notre église comporte sur son flanc Sud un appendice à usage de sacristie qui s'ouvre directement sur le cimetière. Sous le toit se situe un authentique pigeonnier. La tour collée contre le clocher abrite un escalier en colimaçon qui permet l'accès au clocher. 

Notre église a fait l'objet de nombreux remaniements soit pour des raisons de sauvegarde soit pour s'adapter au besoin cultuel. La nef a été refaite au XVIIème siècle. La dernière restauration date de 1985. 

A la fin du siècle dernier le chevet, jusque-là fermé comme dans la plupart des églises de la région pour accueillir un retable au-dessus de l’autel, fut ouvert pour recevoir une triple baie ogivale. L’ensemble fut garni d’un vitrail, œuvre des Dupin à Versailles, représentant un des épisodes marquants de la vie de Saint Médard à l’occasion de ses rapports avec le roi mérovingien Clotaire I , le fils de Clovis en 530. Nous pouvons lire sous le vitrail " Le roi Clotaire vient à Noyon recevoir une dernière bénédiction de St Médard ". En bas du vitrail une bordure de roses rappelle la tradition datant du XVIIIème siècle attribuant à Saint Médard la fête des rosières. 
Les sept autres fenêtres sont pourvues de vitraux à motifs floraux. La façade ouest comporte deux fenêtres dont l’une, en partie obstruée lors de la construction du porche et de la tribune, est garnie d’un petit vitrail représentant la " Nativité " visible de la tribune.
Sur le côté droit de la nef on peut remarquer une très belle statue en bois la " Vierge au raisin " de facture bourguignonne du XVIème siècle qui a retrouvé sa place dans l’église paroissiale lors de la restauration de 1985. Marie porte sur son bras gauche l’Enfant qui bénit et tient le globe crucifère. Elle tient dans la main droite une grappe de raisin.
Sur le côté gauche de la nef au-dessus de l’ambon se trouve un Christ en majesté. Le linteau transversal de la croix a été volontairement surbaissé par l’artiste pour exprimer un Dieu proche de notre humanité. Cette œuvre de André Marie Fountrain, moine Bénédictin , a été faite pour l’église en 1987. 
L’autel ainsi que l’ambon ont été faits dans l’ancienne porte d’entrée de l’église en 1987.
Saint Médard
Que savons-nous du saint nommé " Médard, né dans le Vermandois vers 456 il devient évêque de la ville qui deviendra St Quentin (Aisne) et oui tout est symbole mais rien à voir avec notre Saint Quentin (SQY). Il transfert son siège épiscopal à Noyon en 531 pour mieux résister aux invasions et se rapprocher de ses terres. Il se livre avec efficacité à la christianisation du nord de la Gaule Il meurt en 545 à Tournai (ville épiscopale jumelée à Noyon). Autour de son tombeau à Soissons s'élèvera plus tard la célèbre abbaye de St Médard construite par Clotaire I en 560. 

Une tradition datant du XVIIIème siècle attribue à Saint Médard la fête des rosières (couronnement de jeunes filles vertueuses). La fête de St Médard est le 8 Juin, date qui correspond à un dicton populaire sur le temps bien connu mais qui n'a pas de liaison avec la vie du saint.

"S'il pleut à la Saint-Médard, Il pleut quarante jours plus tard."


La Saint-Médard est fêtée le 8 juin. Ce dicton encore très connu, est parfois suivi de "Mais vient le bon saint Barnabé - Qui peut encore tout raccommoder". La Saint-Barnabé est le 11 juin, soit trois jours plus tard. S'il a plu le 8 juin, vous pouvez donc vous attendre à de la pluie aux alentours du 12 juillet, sauf s'il a fait un temps magnifique le 11 juin...

Présentation de notre saison culturelle Elancourtoise 2017,sur TVFIL 78, la chaîne des Yvelines

Revivez la présentation de notre saison culturelle Elancourtoise 2017, sur TVFIL 78, la chaîne des Yvelines, que j'ai eu l'honneur de présenter à tous nos téléspectateurs Élancourtois, SaintQuentinois et Yvelinois, le 6 février 2017, en direct sur notre chaîne de télévision locale, lors de l'émission le 7/8 invités. 

Bonne saison culturelle à tous à Élancourt !!!


Lancement de la Saison Culturelle à Elancourt

Pour cette saison 2017, nous avons décidé de confier notre scène de la Ferme du Mousseau à une compagnie de création contemporaine, le Théâtre de Chair. 

Elle présentera 7 créations originales, dont la majorité s’adresse au jeune public.

Espace dédié aux jeunes talents, la Ferme du Mousseau accueillera aussi des artistes plasticiens dans sa galerie, toujours ouverte en accès libre

Cette année, le festival Courant d’arts à la Ferme clôturera ce premier opus de saison, en juin. Il restituera le travail des élèves des écoles d’arts plastiques et de danse, en lien avec tous les artistes invités et les ateliers du Théâtre de Chair.

C’est donc un printemps créatif qui vous attend dans votre centre artistique municipal. Il ne vous reste qu’à en profiter, en attendant le deuxième opus prévu à la rentrée…




Tarifs : 
Tarif normal : 10€ 
Tarif réduit : 6€ (-14 ans et bénéficiaires du RSA)
Tarif scolaire : 4,50€ (Gratuit pour les accompagnateurs)

dimanche 8 janvier 2017

Nous digitalisons TVFIL 78 notre télévision des Yvelines et de notre territoire SQY


Je vous souhaite à tous et à toutes, ainsi qu’à vos proches, une très bonne année 2017, de santé, d'amour de joie et de bonheur.

Afficher l'image d'origineJe forme aussi tous mes vœux de réussite :

- pour que notre ville Elancourt vous apporte toutes les joies, pour que nous y vivions ensemble afin d'y partager optimisme, envie, passion et confiance dans l'avenir pour nous et nos enfants

Puisse notre audace collective faire de #2017 l'année des victoires partagées et qui inspirent. Ensemble, nous avons un monde à reconstruire !

A toutes et à tous bonne année 2017 !!!!!