dimanche 14 novembre 2010

libération de la démocrate birmane Aung San Suu Kyi :

Marielle de Sarnez, vice-présidente du Mouvement Démocrate, salue la libération ce matin de la démocrate birmane Aung San Suu Kyi : 

C'est la preuve de la puissance contraignante de la communauté internationale. 

Toutefois, la prudence doit être de mise, une telle libération ayant déjà eu lieu en 2002 avant que la Prix Nobel de la Paix ne soit réassignée à résidence à peine un an plus tard. Il faut espérer que sa libération physique s'accompagne d'une réelle liberté politique. 

Pouvons-nous voir dans cette libération un espoir crédible pour l'ensemble des prisonniers politiques, à commencer par le dissident chinois Liu Xiaobo, également Prix Nobel, dont nous réclamons et attendons la libération ?
Enregistrer un commentaire