dimanche 21 juillet 2013

La Laïcité : communiqué du Grand Orient de France : point de vue que nous devons méditer nous élus de la république !

Le GODF et le Ramadan

Un des lecteurs assidu de mon blog (merci à lui !) m'a transmis l'article suivant, qui reprend un communiqué du Grand Orient de France (GODF), qu'il me semble utile de reproduire ici et que je nous appelle tous à méditer. Nous qui sommes tous des citoyens de notre république, et ce quelque soient nos convictions religieuses intimes, il s'agit simplement de nous souvenir de ce que veut dire le "vivre ensemble" au sein de notre république et qui garantit ainsi notre liberté individuelle :


Le Grand Orient de France a donc pris position le 18 juillet 2013 à propos du maintien du principe de la laïcité, dans le contexte du Ramadan comme ne le dit pas le titre de cette prise de position qui semble avoir peu circulé.
 
Selon ce texte, les Francs-maçons du Grand Orient de France, en ce début du Ramadan, rappellent aux élus de la République la neutralité imposée par les lois républicaines vis-à-vis de toute religion. La participation à toute manifestation d'ordre religieux quelle qu'elle soit, fêtes de Pâques, chrétiennes ou juives par exemple, tout comme les fêtes de rupture du jeûne de fin de Ramadan, est contraire au vivre ensemble dans le respect de l'idéal laïque. Chacun observera que des élus de la République focalisent indirectement l'attention d'un électorat discriminant sur un Islam qui, au contraire, veut vivre sa foi dans la paix sociale.
 
Les républicains se doivent de veiller au respect mutuel de tous les citoyens, quels que soient leurs choix personnels, spirituels, philosophiques ou religieux (ou rationalistes). Le choix d'une présence es-qualité à un quelconque événement d'ordre religieux ne saurait tenir lieu de politique "apaisée", mais contribuerait à briser le lien social déjà difficile à tisser dans la société actuelle suffisamment tiraillée par les communautarismes. Reconnaître ces derniers par une présence ostensible des élus de la République serait un dangereux signal pour le maintien du principe de laïcité. 
 
Selon ce texte, "les Francs-maçons du Grand Orient de France restent vigilants face au respect de la neutralité de l'Etat, et attirent l'attention de l'Observatoire de la laïcité sur les manquements à ce principe. 



Enregistrer un commentaire