dimanche 13 juillet 2014

Nouveau périmètre de notre Agglomération Saint Quentin en Yvelines : pour Élancourt c'est vers l'Ouest et le Nord !



Certains élus locaux et Conseillers Généraux (PS) de notre Agglomération souhaitent, depuis longtemps, se rallier, dans la cadre du changement de taille de notre Agglomération (Saint Quentin en Yvelines) a un autre périmètre d'intercommunalité, que celle défendue par nous, les élus de la nouvelle majorité du centre au sein de la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (Casqy). 
Celle-ci doit en effet, il faut le savoir, s'élargir à un minimum de 200 000 habitants, contre 140 000 actuellement de par la loi. 

le Centre et La droite, et notamment notre Président de la Casqy, Michel Laugier, prônent un rapprochement avec Plaisir, Les Clayes-sous-Bois, Villepreux ou encore Maurepas et Coignières. 

C'est là pour nous, Elancourtois, la seule voix intelligente et raisonnée.

En effet, nous sommes à Elancourt, de tous temps, à l'extrémité du territoire au Nord-Ouest, les "laissés-pour-compte", depuis les années 90, des investissements massifs pourtant réalisés par l'EPA, le SCAN ou encore le SAN, par le passé, dans le reste de la ville nouvelle aujourd'hui devenu notre Agglomération.
Pire nous avons même à une certaine époque été considéré comme le lieux de stockage des déchets de la construction de la Ville "autre-fois nouvelle" (c'est ainsi que c'est créée la Colline d’Élancourt (autre fois colline de la Revanche...).
Il est donc temps de recentrer notre gestion autour de nous, les habitants de Saint Quentin et donc d’Élancourt, et donc une extension de notre territoire vers des villes, qui du reste au début de l'aventure faisaient déjà partie de Saint Quentin en Yvelines, est la seule voix logique pour ce rééquilibrage géographique, qui fera demain d’Élancourt le centre de Saint Quentin en Yvelines et non plus un "presque" satellite.

Évitons également de faire de notre Agglomération la simple zone dortoir, loisir et commerciale du futur plateau de Saclay. 
Nous ne serons pas la future zone abandonnée de l'OIN !!!

Un avenir pour nous : nous réunir avec ceux qui le veulent : Plaisir, Les Clayes-sous-Bois, Villepreux, Maurepas, Coignières et pourquoi pas également quelques villes aujourd'hui appartenant à la vallée de Chevreuse. 

Pour mémoire le projet du nouveau périmètre de la Casqy devra être présenté à la rentrée 2015 pour une entrée en application, conformément à la loi, le 1er janvier 2016.

Enregistrer un commentaire