vendredi 23 septembre 2011

Point de vue d'Alain Rignault Conseiller Départemental du MoDem 78 Chargé de la Communication

POINT DE VUE

 Pour le Modem, «  la solitude, ça n’existe pas »

ARES , vous connaissez ?  C’est le dieu de la guerre et de la destruction dans la mythologie grecque. Les romains l’appelaient Mars.
Rien d’étonnant dès lors que le nom de ce dieu belliqueux ait été choisi pour baptiser l’alliance incertaine de rivaux politiques en rupture momentanée de maître à servir.
Sous l’égide de leur Dieu tutélaire, leur Université de fin d’été  illustre bien, ainsi que l’affirme l’un des siens, M  Hervé de Charrette : « comme le Champ clos des clivages et des rivalités » dénonçant des « chicaillas », et ajoutant: " il faut aller débattre avec François Bayrou. Il n'y a pas d'issue possible sans un axe Borloo-Bayrou ».
Cette déclaration ne manque pas de sel de la part de quelqu’un qui n’avait pas eu de mots assez durs pour François Bayrou comme aussi ceux qui prétendaient que, sans eux, le MoDem et son Président étaient, seuls, isolés.
Prétention et sottise de la part de tous ceux-là qui n’avaient pas compris - mais peut-être commencent-ils à le comprendre - « que la solitude ça n’existe pas » lorsque un large cercle d’amis, de sympathisants, de militants vous entourent et sont solidement organisés pour vous soutenir et défendre vos valeurs.
Le Centrisme a été perverti par quelques-uns, reste le Centre, le vrai, ouvert mais sans complaisance, celui qu’incarne le Mouvement Démocrate et que l’opinion reconnaît comme son premier représentant et défenseur. 
Alain RIGNAULT
Conseiller Départemental du MoDem 78
Chargé de  la Communication 
Enregistrer un commentaire