mardi 8 mai 2012

Le choix sans réflexion de notre Président... (ou alors...)


Sacrifier le futur au nom de quoi ?                                                                                                  Quelle perspective pour notre mouvement au Centre de la politique Française, avec la décision qu'a prise François Bayrou en indiquant qu'il allait voter François Hollande au second tour de l'élection présidentielle ? Voilà maintenant notre mouvement qui ressemble aux Verts et pire encore au Front de Gauche, tel un satellite du PS... 
Quelle logique ? Comment expliquer que le président (sortant... ?) de notre mouvement, pourtant centriste, a pu appeler à voter à gauche alors même que nous n'avons eu de cesse que de critiquer l'absence de plan réel de réduction de la dette de la France dans le programme de François Hollande et que nous avons bien au contraire mis en exergue les graves risques d’aggravation de celle-ci par les décisions qu'il s’apprête à prendre par décret : augmentation de l'allocation de rentrée scolaire, augmentation du SMIC, retour à la retraite à 60 ans (pour ceux qui auront commencé à 18 ans) etc...
Comment maintenant nous préparer au mieux pour les élections législatives et donc pour faire valoir nos idées de façon indépendantes. Comment expliquer encore à nos électeurs, et ici dans les Yvelines tout particulièrement, que nous ne sommes pas en phase avec toutes les idées du PS ?
Bon nombre de celles-ci ne nous conviennent pas...
Nous avons toujours indiquées que l’intérêt général devait primer sur tous les intérêts particuliers, espérons que dans les prochains jours nous n'apprendrons pas que notre leader à pécher par envie d'un pouvoir supplétif pour lui ou pour certain en nombre limité de nos cadres....

Mais sur le territoire, en Ile de France, dans les Yvelines et dans nos circonscriptions, le combat continue.
Nous souhaitons faire triompher nos idées du centre indépendant et libre de ses opinions et de la mise en application sur le terrain des réformes nécessaires et de la défense de nos concitoyens. c'est bien souvent à l'échelle de nos territoires, de nos villes et de nos circonscriptions que les problèmes de tous les jours trouvent leurs solutions, loin des plans hypothétiques de stratégies fantasmées des appareils.

Ici, dans la 11 eme circonscription des Yvelines, en toute liberté nous défendrons ce qui nous semblera juste et bon pour tous, avec comme objectif la prise en compte de la volonté des citoyens, de la résolution de leur problème, et donc de nos problèmes : emplois, sécurité, transport, cadre de vie, infrastructure, réforme des institutions etc...

Alors attendons un nouvel éclaircissement du Président de notre mouvement, mais n'attendons pas trop, et préparons nous à continuer de combattre pour l’intérêt général, sans renoncer à rien et en nous laissant la possibilité de travailler avec tous dans l’intérêt commun.
Enregistrer un commentaire