samedi 22 juin 2013

Inauguration du CINE 7 à Élancourt le 19 juin 2013

En présence du Sous-Préfet des Yvelines, de notre Conseillère Régionale, de notre Conseiller Général, du président de la Communauté d'Agglomération de Saint Quentin en Yvelines, et de notre maire, et sous le haut patronage de notre invité d’Honneur le réalisateur et acteur Sam Karmann, nous avons inauguré ce mercredi 19 juin 2013, notre nouveau cinéma Elancourtois dans notre quartier des 7 mares : le CINE 7.

Enfin totalement rénové, et maintenant très officiellement ouvert, notre cinéma peut accueillir tous les Elancourtois et tous les habitants de Saint Quentin en Yvelines et des environs.

Texte du discours d'inauguration que j'ai prononcé en cette soirée en tant que Président de la SEM Cine7 :

" L’Inauguration de notre cinéma Mesdames, Messieurs…. !!!!!!!, ou plutôt la « ré inauguration », enfin un moment si fort et tant attendu par tous !!!.,
Une inauguration est toujours un moment de consensus et de concorde pour louer et apprécier les efforts qui ont permis d’aboutir à cette belle réalisation. Je ne dérogerai donc pas à la règle en me félicitant avec vous de l’ouverture de notre Cinéma des 7 mares. Qui ne connait, pas le dynamisme de ce lieu culturel et la qualité des projets qui y sont menés depuis de si nombreuses années en triomphant avec courage de tant d’embuches mises sur son chemin par des esprits « malins » ou bien souvent mal intentionnés.
Cette énergie déployée par les promoteurs de la vie culturelle Elancourtoise et Saint Quentinoise et notamment ceux qui ont travaillé à la rénovation du Ciné 7, répond à une ambition et à une seule : donner la possibilité au plus grand nombre d’accéder à un cinéma de qualité et de proximité.
C’est l’essence même du projet autour duquel nous sommes réunis aujourd’hui.
Avec la réhabilitation de cet établissement que l’on pourrait dire historique, c’est un bout du patrimoine de notre ville et de notre agglomération qui se trouve embelli, rajeunit, et je dirai même conforté…
Nous avons fait le choix volontaire et affirmé, même en ces temps de disette, d’en faire un axe fort de l’action publique de notre collectivité, choix d’autant plus justifié lorsque sévit une crise économique et sociale aussi grave que celle que nous vivons à l’heure actuelle.
Pour la Ville d’Elancourt, son maire Jean-Michel Fourgous, et ses élus, la culture n’est pas un supplétif, c’est un fondement et un ciment de l’action municipale.
Cet investissement témoigne, s’il en est besoin, du souci de notre ville et de la CASQY d’accompagner les lieux de culture, et notamment les cinémas Art et Essai, eux aussi trop souvent en difficulté…
Le combat a été rude pour arriver à ce succès, pour terminer le chantier, comme l’on dit parfois, mais tels les bâtisseurs de cathédrale nous n’avons pas renoncé.
Et pourtant les épreuves ont été rudes… Assaillis de toute part avant et pendant ces deux années de  travaux, dans les sous-sols même comme dans les murs, découvrant même un matin la 8éme mares des 7 autres, oubliant même qu’un ascenseur à besoin d’un bouton pour être appelé…laissant en arrière des entreprises parfois déficientes à réaliser des travaux sur lesquels elles s’étaient engagés, repoussant aux frontières, actuelles, de notre Agglomération, des projets somptuaires et inadaptés…et pourtant enfin nous triomphâmes tous ensemble de l’adversité !
Tous ensembles en effet :
Tout d’abord le Directeur de notre établissement, Luc Beaucamp, que je vous demande s’il vous plait d’applaudir, qui au-delà d’y laisser des Kilos, hé oui Luc ça s’est vu !....n’a jamais déserté le chantier et bien au contraire ! : transformé en pilote vigilant souvent et parfois même en maçon, il a été à la fois l’âme du chantier mais également le gardien du temple. Sans lui rien n’aurait été possible, sans lui je ne suis pas certain que nos travaux auraient un jour abouti…
De nos pilotes de chantiers, de notre architecte, des entreprises qui ont collaborées je n’en dirais pas plus, mais ils me comprendront : merci Messieurs, nous avons combattu ensemble ça n’a pas toujours été facile, mais Merci Messieurs quand même car c’est aussi grâce à vous que nous sommes aujourd’hui dans un bâtiment, qui a plus que jamais sa place dans la liste des lieux culturels qui comptent !
A la CASQY, pour son soutien financier et logistique, pour son aide concrète dans les moments difficiles ou l’équilibre même et l’existence de la SEM était mis à mal par les retards consécutifs aux travaux, pour son accompagnement tout au long de ceux-ci et même encore en ce jour, pour ses moyens de communication mis à notre disposition, à tous les services concernés un grand merci, et à vous Monsieur Le Président Robert Cadalbert : MERCI TOUT PARTICULIEREMENT
Je tiens à remercier bien évidement notre maire, Jean-Michel Fourgous, ainsi que tous les élus du Conseil Municipal qui nous ont tant soutenu tout au long de cet interminable attente de la fin du chantier. Je les remercie également pour leur soutien dans les combats « extra-Elancourtois » que nous avons dû mener pour garantir la pérennité de notre cinéma. Je remercie également les services de la ville et entre autre nos services techniques qui nous ont également concrètement apporté leur aide.
Au-delà de l’aspect culturel et social du ciné 7, je souhaite ici et maintenant rappeler notre grand dessein urbanistique et humaniste, pour notre quartier des 7 mares, dans lequel notre cinéma prend toute sa place, celui du choix volontaire, de faire de ce quartier, un véritable pôle culturel à l’échelle de l’Agglomération !!
Les 7 mares, quartiers historique et cosmopolite de notre agglomération et de notre belle ville d’Elancourt est aujourd’hui en passe de retrouver son statut d’antan voulu par les architectes du siècle passé : alliant culture, commerce et habitation, il est à nouveau en passe de se voir revitalisé.
Rappelons ici le dispositif culturel exceptionnel des 7 mares dans lequel notre cinéma à toute sa place : Sa médiathèque, son Prisme, sa librairie, donc notre cinéma, et plus récemment l’arrivée de l’Association Déclic Théâtre, et bientôt, demain, après que nous ayons tous ensemble inauguré notre nouvelle résidence étudiante, son Ecole de Musique repositionnée dans notre ancien Centre œcuménique.
Notre cinéma fait partie de l’histoire culturelle de nos territoires et plus largement du territoire d’Elancourt et de Saint Quentin en Yvelines.
Notre Ville, au sein de notre Agglomération, a des atouts considérables en matière de culture, il est de notre devoir de les valoriser et de donner la chance aux talents de s’exprimer dans tous les domaines et en direction de tous les publics.
Je crois à cette capacité développée ici de rendre accessible les démarches cinématographiques à tous.

Mes chères amis en tant que Président de la SEM Ciné 7, Maire Adjoint à la culture de notre belle commune, et avant tout Elancourtois, je suis fière de vous recevoir ce soir pour que nous inauguration ensemble  cette magnifique réalisation. Souhaitons pour toujours une fréquentation exceptionnelle à notre cinéma et longue vie à ce projet !!!!!!! "

Enregistrer un commentaire