dimanche 5 mai 2013

Grand Paris du sport : Rêve Saint Quentinois ? ou réalité possible ?


Grand Paris du sport : Rêve de la CASQY ou réalité possible ?

Vélodrome Saint Quentin en Yvelines extérieur
Comme l’indique le communiqué officiel publié à cette occasion, « les deux agglomérations sont cousines à plus d’un titre : anciennes villes nouvelles situées dans le sud de l’Ile-de-France, porteuses d’un ambitieux projet de développement, elles accueillent ou sont en passe d’accueillir des équipements sportifs structurants à l’échelle régionale : le Vélodrome olympique et le Golf National pour Saint-Quentin-en-Yvelines ; le Grand Stade de la Fédération Française de Rugby pour Evry Centre Essonne ».
Ces trois infrastructures sont en effet des installations importantes pour le territoire francilien et pour le sport régional mais aussi national, puisque ces enceintes sont de nature à accueillir des événements majeurs dans les prochaines années selon les analystes, même si un sujet important demeure pour le moment flou, volontairement ou pas... ? : le financements des frais de fonctionnement au cas où, concernant le vélodrome de saint Quentin en Yvelines, ceux-ci venaient à rendre l'exploitation du site déficitaire pour la société qui va en assurer la gestion ? On parle d'une dotation potentielle annuelle de 650 000 € pouvant être payée par la Communauté d'Agglomération pour venir financer ce déficit éventuel.....de point doit être vérifié et confirmé ou pas en toute transparence par la CASQY !
Vélodrome Saint Quentin en Yvelines
Ainsi, le Vélodrome olympique – héritage du dossier de Paris 2012 – sera une pièce maîtresse dans le cadre d’une éventuelle candidature olympique française pour l’édition 2024 et pourra héberger des compétitions continentales et internationales.
L’inauguration de cette enceinte est fixée à décembre 2013.


Pour sa part, le Golf National sera l’hôte de l’édition 2018 de la Ryder Cup, prestigieuse compétition de golf entre les équipes américaines et européennes.
De son côté, le Grand Stade de la FFR permettra de doter le sud francilien d’une infrastructure de grande ampleur – 82 000 places avec toiture rétractable – et ainsi, de concurrencer directement, le Stade de France situé au nord de Paris, à Saint-Denis.
Bref beaucoup de réalité ou de projet très attractifs mais qui, comme trop souvent, gomment la réalité des budgets et des coûts de fonctionnement futurs, très proches, qui risquent de venir amputer pour l'avenir le budget de la CASQY et donc augmenter à terme les impôts des habitants...
A noter également qu'une fois de plus le problème des transports est totalement absent des projets, aucune amélioration n'est présentée, alors que, avant même l'inauguration du vélodrome et demain du projet de Skydome à Elancourt, nos routes et nos voies sont déjà totalement saturées et ce tout particulièrement aux heures de pointes en entrée comme en sortie de saint Quentin En Yvelines....
Où sont donc les projets de TCSP, de doublement des voies routiéres et des ponts (Villedieue), de désenclavement de nos quartiers (Clef de saint Pierre par exemple...) voir même, comme cela avait été envisagé pendant un temps, une liaison entre la gare de saint Quentin en Yvelines et Élancourt par un téléphérique, Élancourt, ses habitants et ses entreprises, ayant été oubliés du projet de "super métro francilien" ???.
A suivre donc tous ces objets sportifs avec grande vigilance et attention....
Enregistrer un commentaire